bg
bg
bg
bg

bel-eteToute l'équipe Idée Alsace vous souhaite un très bel été !
RDV à la rentrée pour la prochaine newsletter !

Lire la suite...
 

Forum dd 2014 : save the date !

forumdd2014Réservez dès à présent votre journée du 18 novembre pour l'édition 2014 du Forum dd, qui se tiendra au Pôle Formation CCI à Strasbourg.

Lire la suite...
 

8èmes Trophées Idée Alsace

C'est désormais la saison pour candidater aux Trophées Idée Alsace !

trophee-developpement-durableOuverts aux membres du réseau Idée Alsace, ils permettent de valoriser les initiatives les plus remarquables en matière de développement durable.
N'hésitez donc pas à faire connaître vos bonnes pratiques ! Vous avez jusqu'au 10 juillet pour nous envoyer votre dossier de candidature complété.

Lire la suite...
 

Rendez-vous stratégie sur l'économie de fonctionnalité

Le 15 avril dernier, nous avons eu le plaisir d'accueillir Emmanuel Delannoy, directeur de l'Institut Inspire et expert des relations vivant / économie pour un rendez-vous stratégie consacré à l'économie de fonctionnalité.

Objectif : comprendre les enjeux de ce concept et découvrir l'outil NOVUS, qui permet d'accompagner les entreprises vers ce modèle économique. Théorie et pratique pour une matinée riches en enseignements.

L'Institut Inspire

inspireFondé par Emmanuel Delannoy il y a 6 ans, l'Institut Inspire est une association et un centre de ressources et d'actions qui a pour volonté « d'amorcer et de faciliter l'adaptation de l'économie aux nécessitées du XXIème siècle. »
La vision de l'Institut Inspire se base sur 5 défis :

  • Préparer l'économie de l'après pétrole, en augmentant radicalement la productivité des ressources naturelles
  • Transformer les déchets en ressources (notion de déchets inexistante dans la nature), dans une économie circulaire inspirée par la nature
  • Innover durablement en s'inspirant de la nature, grâce au biomimétisme
  • Réinvestir dans le capital naturel, pour restaurer la pleine fonctionnalité des écosystèmes
  • Vendre l'usage et non l'objet, par une économie de services et de fonctionnalité, thématique qui faisait l'objet de ce rendez-vous

Introduction à l'économie de fonctionnalité

Plusieurs constats sont nécessaires pour en venir au cœur du sujet.
D'abord, Emmanuel Delannoy nous explique l'inversion des raretés : ce qui était abondant avant (énergie, matériaux...) est devenu rare alors que ce qui était rare (savoirs, information, compétences...) est devenu abondant. Par conséquent, il fait le pari que le plus gros potentiel d'évolution repose sur l'innovation organisationnelle, et non sur la technologie qui s'est déjà fortement développée et largement mise en avant, d'où l'intérêt pour l'économie de fonctionnalité.

L'autre constat est simple, les ressources sont limitées et non renouvelables. Ainsi, il nous resterait 22 années de plomb, 31 années de cuivre, 79 années de fer...
Il devient donc urgent d'agir et de changer notre regard sur la biodiversité, car sa préservation et sa restauration entraine de nouvelles opportunités économiques. Alors que la Terre fonctionne en cycle fermé (pas de déchets) depuis 3,8 milliards d'année et créé de la richesse, la nature nous apporte de nombreuses leçons pour innover autrement (biomimétisme).

economie-fonctionnaliteUn autre point important qui a été soulevé est la notion de coopération, de symbiose présente dans la nature et permettant à chaque écosystème de former des boucles de flux vertueuses. Dans notre système économique, et en particulier pour le cycle de vie d'un produit, la production repose sur un modèle linéaire (de l'extraction des matières premières à l'utilisation) créant ainsi une quantité importante de déchets. L'économie circulaire est une solution pour valoriser ces déchets et ainsi reformer un cycle. Elle va du recyclage au reassemblage de composants, au reemploi de produits ou même à la maintenance pour garantir le fonctionnement du produit.

L'économie d'usage ou économie de fonctionnalité permet de maitriser toutes les étapes de reassemblage, de reemploi... en proposant un service plutôt qu'un produit. Alors que le temps moyen d'utilisation d'une perceuse est de 12 minutes, des sites collaboratifs existent désormais pour pouvoir louer la perceuse du voisin pendant le temps où l'on souhaite l'utiliser. C'est le cas également de Blablacar (covoiturage) ou d'Airbnb (location de chambres/logement entre particuliers). Tous ces sites collaboratifs en marge de la société de consommation « classique » ont en commun un modèle économique privilégiant la vente d'une solution plutôt que la vente du produit lui-même.

La valeur créée repose alors sur les fonctions associées à l'usage tandis qu'aucun transfert de propriété du bien n'a lieu : celui-ci reste la propriété de son fabricant tout au long de son cycle de vie. C'est le cas également de Michelin, exemple français bien connu, qui pour ces clients « poids lourds » ne vend plus ses pneus mais le nombre de kilomètres parcourus avec. Grâce à l'éco-conception, Michelin propose un pneu trois fois plus résistant. Ne pouvant le vendre trois fois plus cher, Michelin a fait le pari de l'économie d'usage. Ce modèle économique permet de valoriser l'éco-conception réalisée en luttant contre l'obsolescence programmée.

Avantages de l'économie d'usage selon l'acteur :

avantages-eco-fonctionnalite

Novus, un outil pour accompagner les entreprises dans cette démarche

Les exemples d'économie d'usage sont souvent les mêmes : Xerox, Michelin... L'Institut Inspire a créé dans le cadre du projet AGIR+ (programme de l'Ademe PACA visant à préparer le territoire à une transition vers une économie plus sobre en ressources naturelles) une méthode collaborative ayant pour but de favoriser l'émergence de nouveaux exemples. Déjà 3 entreprises ont été accompagnées avec cette méthode, qui a donné des résultats très encourageants.
Basée sur 5 étapes, elle se découpe de la manière suivante :

  • périmètre du projet
  • description fonctionnelle
  • conception de l'offre
  • business plan
  • planification de la transition

Libre de droit, l'outil NOVUS est téléchargeable gratuitement. L'Institut Inspire recommande fortement pour toute entreprise de se faire accompagner et forme les professionnels souhaitant utiliser cette méthode.
http://www.methode-novus.net

Photos

Support de présentation

Télécharger la présentation d'Emmanuel Delannoy, directeur de l'Institut Inspire

Retour à la newsletter

 

 

 

 
«DébutPrécédent12345678SuivantFin»

Page 3 sur 8
  • Facebook
  • Viadeo
  • Linkedin